Il ne faut pas croire qu'en Polynésie, tout ne soit que paillote sur lagon bleu et petite grillade en contemplant le coucher de soleil. Ce serait si fade !
Il existe à Raiatea ce qu'on appelle le "barbecue de chantier" qui réunit tous les corps d'état autour de merguez grillées. Ce n'est écrit nulle part et personne n'en fait la publicité. Mais, c'est vraiment très tendance.
Yann en est aujourd'hui le Président. Il fête son départ en retraite, en retraite de Polynésie. Ca tombe bien, nous sommes également à la veille de notre départ, notre départ de Polynésie; c'est donc l'occasion de dire au-revoir à tout un petit monde sympatique que nous avons connu ici.

IMG_0005

Tous corps d'état, c'est peut-être un peu exagéré, mais nous sommes dans un chantier nautique. Chacun est plus ou moins intervenant sur son bateau en tout et en rien; En plus sérieux, nous comptons dans l'assemblée, notre Thierry, mécanicien du CNI, accompagné d'Amandine, sa délicieuse petite épouse, un frigoriste et sa femme qui vivent sur leur bateau à Uturoa avec leur petite famille. En moins, mais tout aussi importants, tous ceux qui "catamarisent" le chantier : Thierry et Josée, nos jeunes mariés, Marie-Claude, Henri sur son superbe "Rackam", rouge bien sûr. Et puis, "les Mono", en chantier ou au mouillage : Yann, quelques autres et nous bien sûr.

borabora

Le décor, c'est toujours le même : celui des noces de Thierry et Josée. Nous avons comme toit leur grand catamaran. Yann et Thierry ont préparé la table et les bancs avec les longues planches de chantier qui servent à tous pour carréner les bateaux. Au moins, tout le monde ici connait leur solidité. Dans un coin, le gros barbecue qui peut accueillir la centaine de brochettes.
Et que la fête commence ! Sous le crachin Polynésien ! c'est aussi très tendance cette année.
Henri nous prépare des T.Punch à sa façon tandis que Thierry plonge la louche dans un punch tout court. A vous de choisir et du choix, on en a plein car chacun a apporté quelque chose de différent et de très bon.

Mais un barbecue de chantier, il ne faut pas croire, c'est très sérieux, cela commence par un rapport. Yann attend peut-être le deuxième punch mais il ne nous rate pas.
- Je suis toujours très heureux de venir sur ce chantier car on y rencontre des personnes absolument merveilleuses.
Yann, notre valeureux président, est de suite contesté.
- Le voilà qui fait la réclame du chantier !
- Mais non, c'est pas la réclame du chantier mais celle de l'agence matrimoniale !
- Ah bon ! il y a une agence matrimoniale ici ?

borabora__3_

Il y en a, bien sûr, qui ne sont pas au courant du récent carnet de coeur du chantier. Yann et Marie-Claude, ici présents, y sont à l'honneur. Et pour preuve, leurs regards ennamourés, leurs mains qui se tissent. Aussi Thierry, qui a sans doute avec Josée, vue la proximité de leur cata avec celui de Marie-Claude, quelques actions dans cette agence, sauve immédiatement la situation.
- Pourtant c'est une belle chose, quand il s'agit de deux personnes de coeur.

Comment maintenant reprendre sérieusement le cours des discours. Voyons !
- Alors Yann, dis-nous, quels sont tes dernières impressions de Polynésie ?
- Mes dernières impressions de Polynésie : il pleut ! mais malgré la pluie, tout va bien !
 Et il regarde tendrement Marie-Claude. Au moins, voilà un homme qui ne cache pas ses sentiments !
- Donc, Yann, tu es préparé pour rentrer en Bretagne, à Port Manech ?
- Absolument ! mais je ne suis pas sûr qu'il fasse aussi chaud mais le coeur le sera ! Et je pense qu'un jour je reviendrai dans ce merveilleux pays.
Enfin, pour Yann, l'heureux retraité de Polynésie, si vous avez bien compris, tout est merveilleux, tout est chaud, malgré la pluie. L'amour a sonné à la porte de son coeur et il a répondu présent.

borabora__1_

Piou no Gwin ! c'est Hervé qui se met à parler breton maintenant devant toutes les fioles de la table.
Bien sûr qu'il faut trinquer aux sentiments de Yann et de Marie-Claude. Et nous reprendrons pour la finale, le discours de Thierry :

- C'est pour une bonne cause quand il s'agit de deux personnes de coeur.