21 septembre 2010

Le sac blanc de Huahine

Ami, si un jour, tu es dégoûté de tout et surtout de toi-même, si tout ce que tu vois te désespère, si le noir voile tes yeux de tristesse et si le gris atteint ton coeur, si rien n'y fait, ni les plaisirs éphémères, ni les plus beaux rivages, viens à Huahine épancher ton âme. Quitte tout sans regret, vend tout sans nostalgie ! n'attend que ce qui va t'être donné ! Ne sois plus acteur, mais récepteur ! N'agis ni ne réagis plus ! permet ainsi à Huahine d'imprégner sa douceur.Tu viendras avec une voile légère et au large, bien avant... [Lire la suite]
Posté par rvboussard à 09:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]