Ile de Branquilla - Juin 2008

    La veille, à la radio, en liaison avec le réseau du capitaine, à 15 milles de La Branquilla, vers les 17H3O, avec le soleil qui décline à l'horizon.

- F4DHZ
- oui, Evelyn, ici J. Claude
- Salut, J. Claude. Est-ce que C. est à l'écoute.
- Oui.
-Nous approchons de la Branquilla, J. Claude. Peux-tu nous passer C. ?
- Je te le passe.
- Allo, C. Ou es-tu donc ? Nous approchons. Peux tu nous donner ta position.

Et c'est comme ça que nous allons retrouver C. dans le mouillage qu'il s'est choisi dans le nord de l'île. Cela fait quelques milles en plus. Nous y serons à la nuit.
Nous rappelons C. plus tard :
- C., ce sera la nuit quand nous arriverons.
- Pas de souci, je mettrai mon projecteur.

19

Le soleil decline a L'horizon

Le vent donne. Papadjo qui a avancé jusqu'à 8noeuds dans sa remontée sur l'île depuis Margarita est toujours à la voile et surfe sur une mer lisse. Le soleil a abandonné la course. La nuit se fait. Des projecteurs s'allument sur une plage. Cela doit être le mouillage de c. Pourtant, un autre jet de lumière se montre un peu plus haut que les autres. Dans le doute, on rappelle /
- C., peux-tu nous faire trois éclats. On te répondra de même.
L'éclat solitaire est bien celui de C.. Papadjo fonce dans la direction. Nous affalons tout prêt et mettons au moteur. C. nous rejoint en annexe et nous fait avancer dans le mouillage. A cinq mètres de profondeur, nous mouillons après 7O milles de traversée au travers entre 15 et 2O noeuds.

Petit déj à 6h du mat :
-Bon sang, Hervé, regarde ! Ca crépite de partout.
- Du jamais vu ! Incroyable.
Des bancs de poissons argentés sautent tout autour sur une surface d'eau énorme. Une chasse commence. Des pélicans, des frégates, des sternes et autres oiseaux de mer tournoient dans le ciel frénétiquement tandis que des gerbes d'eau annonçant les gros prédateurs font lever les bancs de petits poissons.De la plage voisine, fuse une lancha, barque à moteur locale, avec trois hommes.

20_Vite_a_la_peche

Vite a la Peche

  La lancha s'arrête à la hauteur des tourbillons, lance le filet et l'étire presque jusqu'à notre plage, le laissant à un mètre de Papadjo. D'autres lanchas arrivent, prêtent main. Des hommes se lancent à l'eau pour tendre les filets avec les plombs.

21_du_renfort

Du renfort

Les pélicans plongent dans le périmètre circonci par le filet et s'installent tranquillement attendant que les hommes tirent le filet et montent le poisson. Ce sont des thons.

22

On tire le filet

Tout le monde aura sa part. Les pêcheurs nous amènent un joli thon de 2kg.
C'était un petit déj au Vénézuela devant les superbes plages du Nord de l'ile.

23

Plages du Nord