Puis Aragon avec un ami arrivent avec sa barque et monte à bord.
- Mais, pourquoi, Aragon, la municipalité, avec tout le trafic fluvial qu'il y a ici, ne dégage pas les pierres d'entrée ? Il n'y a plus de hollandais pour menacer la ville depuis des siècles maintenant.

P1010026

Avec Aragon

Aragon nous regarde avec un sourire amusé :
- Et la tradition ! qu'est-ce-que vous en faîtes, de la tradition !
Ah! que c'est drôle ! Hervé et moi, nous éclatons de rire. Donc, qu'importe la difficulté ! les pierres resteront pour boucher ou compliquer l'accès de Camamu, tradition oblige !
Tchao, Camamu ! nous avons bien vécu sur ton fleuve et ton rivage, et
heureusement survécu de tes fils et de tes pierres !

P1010025

Bye Camamu

En apothéose, pour notre départ, la baie de Camamu nous offre à l'île de Goio où nous mouillons pour une nuit, un coucher du soleil, si beau et surprenant qu'on le dirait signé par le " Grand Dessinateur" de l'univers.

P3290019

goio