Voici une nouveau type d'article sur les aventures du papadjo. Les articles historiques et géographiques des lieux visités par le  bateau. Ils sont tranversaux à l'épopée mais j'espère aporteront aux lecteurs et lectrices du blog des précisions supplémentaires relatif au voyage.
    Donc les parents sont en ce moment à Itamarica . Je pense qu'ils se sont trompés d'orthographe car google maps d'après la position dit qu'il sont plutot sur l'ile de itamaraca (et pas itamarica) .

Ce que j'ai pu trouvé c'est que cette ile est une ancienne place forte des pays bas, le fort orange. Le nom veut dire en tupi qui est un langage du brésil (disparu mais réadapté avec les langues des colons) "la pierre qui chante" (singing stone). L'ile a une surface de 65.41 km2 et une population estimé en 1995 de 15 858 habitants. La ville importante dont dépend l'ile est Recife situé à une quarantaine de kilomètre qui est la capital de l'état de Pernambuco. Les activité  sont la pêche et le tourisme.


 

Fort Orange fut une place forte militaire mais surtout commerciale érigée par la Compagnie néerlandaise des Indes occidentales pour remplacer le fortin (Fort Nassau) qui avait été bâtit précédemment sur l'île de Castle (maintenant Van Renslaer or Westerlo) par des commerçants, sur les abords du fleuve Hudson. Cette construction était tombé rapidement en désuétude dû aux inondations fréquentes ayant endommagé les fondations construites en bois et avait été conséquemment abandonnée en 1617. Les Néerlandais ont ainsi nommé l'établissement en l'honneur de la Maison princière d'Orange-Nassau. Il s'agissait de l'une des plaques tournantes du commerce des pelleteries en Amérique du Nord du XVIIe  siècle.

Côté anecdote, l'ile a aussi un centre de sauvegarde et d'étude  dedié au lamantin, animal en voie de disparition (2500 lamantins dans le monde dont 500 au Brésil) ,surnomé sirène par christophe colomb ( maman en connait un rayon sur le sujet ).

 

Voila j'espère que cela vous a plu , youenn .